Get Adobe Flash player

CI2 Nous vous souhaitons le bienvenu sur le site Espaceinfo dédié à l'informatique. Nous espérons qu'il soit vraiment un bon espace d'aide pour tous les niveaux de cette descipline.

lettre Si vous avez des questions, des critiques qu'elles soient positives ou négatives, des remarques, des suggestions ou vous cherchez des renseignements n’hésitez pas à nous contacter.

key L'inscription sur le site Espaceinfo est entièrement gratuite et se fait en quelques clics de souris. Cet enregistrement vous permet de télécharger tous les fichiers publiés sur le site.

Identification

Classes de base

Facebook

Comment bien réviser :

Organiser les révisions :

Avant de se lancer dans ses cours et ses annales, il faut prendre une bonne journée pour préparer son programme. C’est encore le meilleur moyen de se convaincre qu’il est grand temps de commencer à travailler !

Pour chaque matière, on fera, sur une grande feuille, la liste de ce qui devra être revu les grandes parties du cours et du manuel. Pour chaque partie, il faudra évaluer le temps nécessaire, en fonction de l’importance et de la difficulté

Il faut prévoir non seulement de revoir le cours et les manuels, mais également de s’entraîner sur les sujets d’annales corrigées correspondants.

Réviser efficacement :

Nous apprenons en écrivant, en lisant ou en entendant ; il faut donc réviser en écrivant, lisant et parlant : écrire des fiches, lire son cours et son manuel, se répéter à haute voix ce qu’on vient d’étudier.

Dégagez quelques heures de tranquillité pour vos révisions : vous pouvez bien sûr alterner les matières, pour éviter de "saturer", mais il est très important de travailler de plus en plus longtemps, pour apprendre à garder sa concentration plus de trois heures, durée moyenne des épreuves du baccalauréat.

L’idéal consiste à prendre trente à quarante minutes à revoir le cours, puis passer aussitôt le même temps à des sujets, pendant lesquels on pourra reformuler et réutiliser ce qui vient juste d’être vu.

S’entraîner :

L’entraînement doit être permanent. Connaître son cours est nécessaire, mais pas suffisant. Il faut aussi apprendre à rédiger une copie convenable à partir de ses connaissances.

Prévoyez donc, de vous entraîner dans les conditions de l’épreuve, sur des sujets réellement donnés. Vous devez pour cela disposer d’annales corrigées. On vérifiera sur les corrigés que le travail est correct. Si jamais les sujets des annales semblent infaisables, trop difficiles : pas de panique ! Il faut alors bien étudier les corrigés, et essayer de les comprendre.

Une fois que la correction est bien assimilée, il faudra revenir quelques jours plus tard au sujet, pour essayer de le refaire par soi-même.

Ne pas rester seul :

Si les révisions sont un travail personnel, elles ne sont pas pour autant un travail solitaire. Il est très efficace de prévoir quelques séances en commun avec des amis pour confronter les difficultés, partager des conseils ou des fiches, revoir ensemble des sujets. Ne pas hésiter également à aller consulter ses professeurs lorsqu’on a rencontré un problème, ou que l’on n’est pas sûr de quelque chose ; c’est le grand avantage d’avoir commencé à réviser tôt.

Astuces pour mieux mémoriser

Améliorer sa mémoire, c’est appréciable, surtout quand se profilent des examens.

 

Apprendre par cœur, répéter :

Apprendre par cœur n’est pas bête, c’est même tout le contraire ! La répétition est le mécanisme élémentaire de la mémoire. Elle aboutit à des connexions stables entre neurones (par les points de jonction appelés synapses) et à une communication facilitée (par les neurotransmetteurs). En général, il faut des dizaines, parfois même des centaines de répétitions pour apprendre quelque chose.
N’oubliez pas qu’il ne suffit pas d’apprendre par coeur : il faut comprendre ce que l’on a appris, et être capable de le reformuler et de le combiner. Il est donc capital de vérifier en se posant des questions qu’on a bien compris, et que l’on domine le programme.


Apprendre en plusieurs fois :

 En clair, instaurer des périodes de repos au cours de l’apprentissage donne de meilleurs résultats que l’apprentissage d’une seule traite. Le cerveau a besoin de temps et de sommeil, en particulier pour consolider l’apprentissage. Il faut apprendre progressivement et régulièrement, en se ménageant des périodes de repos et en privilégiant le sommeil.

Lire : une méthode qui n’en a pas l’air :

Le stock de mots à acquérir au cours de l’évolution scolaire est énorme. D’après des chercheurs américains, les mots ne sont pas assimilés par instruction directe (dictionnaire, lexique, cours...), mais tout simplement par la lecture.

Un lecteur moyen lit environ un million de mots par an. C’est donc par inférence d’après le contexte de lecture que les mots seraient principalement acquis. C’est la méthode la plus rapide et la plus économique d’acquisition du vocabulaire.


Faire un résumé :

Réaliser et apprendre un résumé par cœur qui fonctionne comme plan de récupération, avec la fonction d’organiser les mots clés importants.


Affronter l’examen :

Le soir :

Mangez des sucres lents : ils améliorent la forme et favorisent l’endormissement. Évitez de vous mettre au lit plus tôt que d’habitude mais couchez-vous à une heure raisonnable (surtout ne révisez pas toute la nuit : ce serait contre-productif. Si vous ne parvenez pas à dormir, allongez-vous tranquillement et faites le vide en vous disant que de toute façon vous avez fait le nécessaire et que vous disposez de tous les atouts pour réussir. Positivez, croyez en votre valeur, refusez de vous complaire dans le découragement qui est toujours une facilité, et qui ne mène à rien.

Le jour d’examen :

Ne partez en aucun cas le ventre vide : déjeunez le matin et emportez avec vous des aliments riches en glucose : ils vous permettront d’optimiser vos capacités intellectuelles car leur assimilation est rapide. Le cerveau en effet utilise le glucose comme “carburant”.

En outre, pensez à vous tenir droit, sûr de vous, et surtout pas avachi sur la table : c’est le meilleur moyen pour s’endormir et se décourager.

Attention :

  • N'oubliez surtout pas votre convocation et votre carte d'identité.
  • N'oubliez pas non plus : votre stylo, votre montre, votre calculatrice visée (pensez à vérifier vos piles).
  • N' arrivez pas en retard (il faut arriver avant que les sujets ne soient distribués aux candidats).
  • Il vous est interdit de parler avec vos collègues durant l'examen.
  • Il vous est également interdit de prêter du matériel à vos voisins (sans demander la permissionaux professeurs-surveillants).

Maîtriser l’épreuve :

La gestion de votre temps est fondamentale. C’est elle qui conditionne en grande partie le bon déroulement de l’épreuve.

Si vous prenez trop de temps pour lire un texte par exemple, ou pour rechercher des informations, vous emmagasinerez trop de données, vous aurez du mal à les ordonner, et surtout à les hiérarchiser, d’où une perte de temps, qui sera préjudiciable à la qualité d’ensemble de votre travail.

Trois opérations sont indispensables, lors de l’épreuve :

Répartir son temps :

Entraînez-vous impérativement chez vous pour savoir d’avance quels sont vos points forts et vos limites.

Analyser le sujet :

Lisez plusieurs fois la question et reformulez-la dans votre propre langage. Si vous avez du mal à faire une phrase, notez simplement les mots clés que vous inspire le sujet : ils vous aideront à trouver vos idées.

Mobiliser les connaissances en cernant le sujet :

Attention aux risques de débordement, aux digressions. N’oubliez pas aussi d’exploiter votre culture générale : c’est ESSENTIEL. Quel que soit l’examen, vous n’obtiendrez PAS la moyenne si dans votre travail d’écriture vous ne montrez pas vos connaissances.

 Bon courage.

 

Dernières Publications

    Trafic des visiteurs

    Aujourd'hui :53
    Hier :93
    Cette semaine :262
    Ce mois :1525
    Dès le 01-05-2015 :66592

    4
    En ligne

    Mercredi 20 Septembre 2017 08:37

    Qui est en ligne ?

    Sondage

    Que pensez-vous du site ?